Charte du doctorat

 

Actée en janvier 2017, la charte du doctorat définit les droits et les devoirs des doctorant-e-s et des directeurs-rices de thèse du territoire breton et ligérien. Elle détermine les engagements réciproques pour garantir d’une haute qualité scientifique. 

Cette charte est approuvée par le directeur de l’école doctorale, le directeur de l’unité ou de l’équipe de recherche d’accueil et le(s) directeur(s) de thèse. 

Les éléments de la charte du doctorat

  • Les candidat-e-s et doctorant-e-s doivent être informé-e-s de façon transparente de la procédure de sélection ;
  • Les candidat-e-s et doctorant-e-s doivent recevoir des informations sur leur poursuite de carrière possible ;
  • Les doctorant-e-s doivent au minimum suivre 100 heures de formations transversales et disciplinaires ;
  • La thèse peut durer 3 années maximum, sauf dérogation ;
  • Le-a doctorant-e est accompagné-e par un comité de suivi individuel ;
  • Le-a doctorant-e est encadré-e par un ou plusieurs directeurs de thèse 
  • Le-a doctorant-e est soumis aux mêmes règles que l’ensemble des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’unité à laquelle il appartient, notamment en matière de publications, de communications, de brevets d’invention et de déontologie scientifique ;
  • En cas de conflit, le-a doctorant-e peut faire appel à un groupe de médiation, par le biais du directeur de l’école doctorale.